Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 19:20
100 4334

D’un mur de la salle Nation planent des oiseaux  colorés tandis qu’en contrepoids les croquis d’Alix Roméro-Marrey, réalisés de mémoire, sont encadrés et suspendus face à cet envol.

 

photo avec patient
100 4335

Pour cette occasion, la Mairie du 12ème, la DAC,  les bibliothèques de la Ville de Paris sont représentées ainsi que l’hôpital Rothschild avec sa Directrice Madame Françoise Liétard et sa Cadre Supérieure
de Santé, Christiane Boudier, Chargée de Coordination sur le Projet « Santé, Art et Culture à l’hôpital. »

20131030 144436

 

L’équipe de bénévoles de Christiane Boudier et celle de l’association aident les patients 
à descendre jusqu’à la salle Nation.

Le public prend place au fur et à mesure et à son rythme.

 

Le livre en attendant d’être découvert, repose sur son pupitre. 

 

022 (2)

L’imposant piano blanc de la salle Nation restera muet dans son décor puisque la musique viendra du vent et des cordes des instruments, joués par Alessandra Giura Longo à la flûte et
Deborah Walker au violoncelle.

"Hadasha" de John Zorn annonce le début de l'événement. 

Après un préambule de Françoise Liétard,
Chantal Giordani, vice-présidente de
Délidémo, présente l’association et fait part aussi, de son expérience durant le « lundi poésie » :

 

« De la poésie parce que c’est un genre littéraire en harmonie
avec notre action se voulant atypique, immédiate et spontanée,
offrant ainsi aux patients un espace de respiration
dans leur environnement médical et souvent solitaire.
Nous étions soucieuses d’apporter aux patients grâce
aux mots poétiques, de la douceur, de la fantaisie et
les réminiscences possibles que les textes savent déclencher. 


Nous nous souviendrons toujours de cette femme souhaitant
entendre « Sensation » d’Arthur Rimbaud
et de ses larmes de joie à l’écoute du poème :


« Vous êtes des papillons tombés du ciel et qui
vont illuminer ma nuit » nous avait-elle dit avec douceur. »
 



100 5398

Les regards se posent sur ce grand livre épais au format paysage relié d’une toile écrue dans lequel sont réunis tous ces souvenirs. Pour
l’instant, seule la fenêtre découpée laisse apparaître son titre, écrit
« à la manière des grands-parents » avec des lettres bien reliées entre elles où la plume trace des arabesques en majuscules. 


Après cette introduction, la musique de
Tom Johnson accueille les lectrices de
Délidémo qui s’installent
devant un voile d’écriture.

 


La lecture retrace le cheminement
des lectrices durant « le lundi poésie ».
Elle commence avec cette première fois
où chacune d’entre elles
a dû lors d’un lundi, frapper avec hésitation
à la porte blanche du patient. 
100 4764
Photo lectrices             

Vient ensuite une lecture de moments choisis du livre « Chambres en poésie, poésies en chambre »dans laquelle les lectrices à tour de rôle vont être les narratrices  de ce parcours poétique en faisant entendre la voix du patient et celle du poème. À cette lecture s’ajoute la musique d’Alessandra Giura Longo et
de Deborah Walker en harmonie avec le texte. Des ponctuations musicales accentuent les mots et des extraits
plus longs, ouvrent  la réflexion sur ces passages vécus. 

 

En arrière-fond et comme un fil conducteur tout au long de la lecture,
trois thèmes qui s’entrecroisent autour du patient

« le corps, la mémoire et la maison ».
Il est possible de ressentir à quel point la proposition du « lundi poésie »
a su déclencher le questionnement et l’étonnement
dans le quotidien hospitalier du patient. 

 

La lecture du texte fait entendre les réactions de ces personnes.

Comme les croquis, elle pose leurs attitudes dans leur environnement et met l’accent sur le côté éphémère et instantané du « lundi poésie » tout en soulignant la force du présent. 

20131030 144453
20131030 144507

La poésie par ses rimes ou ses vers a su déclencher dans les échanges avec les   personnes une palette d’émotions dont les couleurs se révèlent à la fois douces et  vives en passant par un dégradé de nuances. Et c’est cette attention dans l’instant qu’ont dû vivre les lectrices, qui permet de ressentir la précision du récit à l’écoute 
des passages lus. 

 

Lorsque la lecture des passages du livre s’achève, les lectrices posent chacune leurs textes et lisent un ou deux poèmes qu’elles
affectionnent particulièrement car elles les relient à un moment précis avec un patient. Ainsi, le poème lu aura toujours pour elles, l’empreinte d’un visage  particulier que
seules leur mémoire garde en secret.

Les remerciements sont évidemment nombreux. Beaucoup ont participé à
ce projet et à la conception du livre.

Cependant, Fabia Hacine-Gherbi, 
responsable de l’association Délidémo, tient
à remercier tout particulièrement les patients de l’hôpital Rothschild, ces femmes et ces hommes qui ont ouvert leurs portes pour entendre de la poésie mais aussi tous ceux qui n’ont pas voulu et qui ont eu la
possibilité de dire « non ».

 

021 

 

La musique d’Érik Satie marque la fin de cette présentation
et le livre « Chambres en poésie, poésies en chambre » se laisse découvrir…

 

20131030 144222 

Un exemplaire de
« Chambres en poésie,
Poésies en chambre »

est consultable
au local de L’Association Délidémo
sur demande.

 

 

  Lectures 

 

  Il était une feuille de Robert Desnos

  Les mains d’Elsa de Louis Aragon

  Roses du soir de Renée Vivien

  Sensation d’Arthur Rimbaud

  Le Voyage de Charles Baudelaire

  J’aime l’araignée de Victor Hugo

  La Femme de Loth d’Anna Akhmatova

  La Fourmi et la Cigale de Raymond Queneau

   

  Mais aussi

 

   Il viendra  de Baptiste-Marrey,
  Recueil : Ombres par-dessus
  mon épaule

   Il y a des matins… dAndrée Chedid
  Recueil : Par-delà les mots/
  Au cœur du coeur

   Au fond du visage dAndrée Chedid
  Recueil : Poèmes pour un texte/
  Au cœur du coeur

   Préhistoire de Jeannine
  Dion-Guérin,
  Recueil : Le tracé des sèves

   Le coin des lèvres
  de Pilar Gonzalez España
  Recueil : Je veux
  que les mots me sauvent

 


            

  Musiques   


 Hadasha de John Zorn    

Infinite Melody n°2 de Tom Johnson  

Loosin Yelav (Arménie)   
extrait de Folk Songs
 de Luciano Berio  

ChildrenSong n°15 de Chick Corea  

Buciumeana (Danse de Bucsum)   
extrait de
Danses populaires roumaines
de Bela Bartok  

ChildrenSong n°4 de Chick Corea  

Infinite Melody n°4 de Tom Johnson  

Brâul (Danse du châle)   
Poarga Româmeasca (Polka roumaine)   
extrait de Danses  populaires
 roumaines   
de Bela Bartok  

Children Song n°6 de Chick Corea  

1ère Gnossienne d’Erik Satie  

 

Tous les arrangements
sont  
d’Alessandra Giura Longo  
et
Deborah Walker  

 

          

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'association

  • : Le blog de l'association Délidémo
  • Le blog de l'association Délidémo
  • : Délidémo est une association pronant l'accès à la lecture pour tous. Elle propose de nombreuses actions autour du livre et de la lecture : portage de livres à domicile, bibliothèques de rue, lecture à voix haute et ateliers créatifs.
  • Contact

Contact

Association Délidémo

70, rue du Rendez-vous

75012 Paris

Tél : 01.53.17.61.19

courriel : delidemo@orange.fr

Albums photos